Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

TDF2

 

Certains penseront bien ce qu'ils voudront mais moi, je me fais une joie anticipée d'aller choisir un petit coin de route bien à moi le 12 juillet 2013 pour voir passer le Tour de France.
Que les choses soient claires: je me fiche complètement du cyclisme comme de presque tous les autres sports professionnels, que des types soient dopés ou pédalent sur des solex dans les côtes, qu'ils gagnent l'étape ou traînent derrière, je m'en moque encore plus royalement. Je ne fais presque pas de vélo, je n'achète pas les produits qu'on trouve en réclame dans la caravane publicitaire, je ne suis pas le palmarès des autres courses.
Ce que je trouve dans le Tour est ailleurs. D'abord, l'immense plaisir de voir, à la vitesse de la course, défiler des paysages qui me transportent dans des régions où je ne suis jamais allé, ou il y a très longtemps. Le plaisir de voir présenter, de manière sobre, un petit patrimoine sous des perspectives inimaginables vu du sol. Le passage une année au dessus de la Touraine et du château du Grand-Pressigny avait saisi tout le volume de la vieille forteresse.
Oui, mais tout ça, me direz-vous, c'est à la télé. Quid du terrain?
Là, mon opinion est encore plus tranchée. Les accotements du Tour sont un lieu de mixité humaine unique, qui tient de la fête foraine, de la ferveur sportive, un lieu rabelaisien où j'ai croisé à 4 reprises, un microscopique échantillon de l'énorme public des routes de juillet, mais d'une authenticité et d'une diversité qui échappe à tous ces orgueilleux qui se pensent supérieurs à la plèbe, et qui ricanent devant les files de camping-cars garés trois jours avant l'étape dans les coins stratégiques. Les gens discutent entre eux, les mieux équipés proposent la tournée générale, on voit des petits cultivateurs qui viennent voir passer la caravane au bout de leur pré, entre deux traites, on dépanne les étrangers perdus ou victimes d'une crevaison, il y a des gendarmes et des pompiers à moustaches, des gamins qui attendent les porte-clés, du vin tiède dans un gobelet plastique, des mamies qui tricotent sous des parasols, des hélicoptères, des chiens qui gueulent après les motos, du bazar, de la vie, en somme.

 

TDF1

 

Tant pis pour les scandales, les journalistes raides comme des piquets de clôture tant est grande l'importance de leur mission, les belles filles qui jouent les stars dans les voitures, les officiels qui regardent le menu peuple d'un regard condescendant, à la limite, eux aussi ont le droit de s'amuser dans ce grand carnaval.
L'essentiel est ailleurs, même et peut-être surtout, pour les sportifs pratiquants mais non croyants comme moi: du patrimoine, des beaux paysages, une ambiance de fête, des gens joyeux. Je m'y suis bien plu à quatre reprises, et espère bien en être à nouveau en juillet!


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire