Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 09:47

Boutillon-pont

 

Voici un ouvrage d’art comme il en existe des milliers sur le sol français. Il n’a rien de particulièrement remarquable mais il subit depuis plusieurs mois? années? les effets désastreux d’une circulation de poids lourds inadaptée à sa petite dimension.
Boutillon est un hameau de la commune de Saint-Pierre-les-Etieux, riverain de la Marmande, petite rivière affluente du Cher. Sous l’Ancien régime, des forges avaient fonctionné sur sa rive gauche, et un pont, de belle conception mais de dimension réduite, avait été construit pour franchir le cours d’eau. Plus tard, sans doute au XIXe siècle, un nouvel ouvrage, plus large, fut établi à une centaine de mètres en aval. Ce pont de pierre de taille comporte deux arches et est suffisant pour le passage des véhicules légers et des engins agricoles. Jusqu’à ces dernières années, il assumait sa mission sans dommages visibles, jusqu’à ce que les routiers, peut-être guidés par leurs GPS, entreprennent de l’emprunter pour rallier l’axe Saint-Amand-Montrond/Nevers à la route Montluçon/Saint-Amand.
Considérée de manière globale, la circulation des poids lourds dans ce secteur est très délicate, surtout s’ils refusent de prendre l’autoroute pour passer de l’axe nord-sud à l’axe est-ouest. Saint-Amand, ville moyenne, se traverse facilement de l’est vers l’ouest, avec un embranchement commode vers le nord, mais pose de gros problèmes lors de la traversée de son centre-ville par des véhicules de gros gabarit. La récupération de la nationale 144 en direction de Montluçon oblige les routiers à s’engager dans une rue très fréquentée à certaines heures de la journée. Certains cherchent donc d’autres solutions et surtout vont au plus court, ignorant le passage pratique par Ainay-le-Château et la forêt de Tronçais. La traversée de Charenton étant impossible à cause des rues trop étroites de la petite ville, il reste, pour son malheur, le pont de Boutillon. C’est ainsi qu’on voit de plus en plus fréquemment s’y engager des camions dont les chauffeurs, ignorant les cartes routières, se laissant guider par leurs GPS, se retrouvent sur des petites routes de campagnes, accrochant le parapet du pont au passage.

 

Boutillon2-

Pierres descellées, poussées comme des dominos, fendues par les chocs, projetées dans la rivière, le pont de Boutillon se dégrade de façon plus qu’alarmante. Quelques essais maladroits de restauration ont bien été tentés, comme ce coffrage de béton qui porte, marquée de l’index dans le ciment encore frais, l’exclamation vengeresse:


“Feineants Les Pierres!!!” (sic)

Boutillon-pierres

 

mais rien n’y fait. Le dernier accrochage a déstructuré tout le haut d’un parapet. On peut légitimement craindre qu’un prochain chauffard achève le travail et pousse la rampe dans la Marmande. Il faut ajouter que le pont n’est pas le seul à souffrir: le goudron des petites routes se fendille et, plus insidieusement, les vibrations dues au trafic expliqueraient les nombreuses ruptures de canalisations repérées le long de ces routes.

 

Boutillon1-

Je sais qu’un simple article sur un blog n’a qu’un impact microscopique sur la vie de la cité, que ce qui arrive au pont de Boutillon est “la faute à Pas-de-chance”, que les services publics sont essorés pour des raisons budgétaires, que le pont n’est pas inscrit à l’inventaire des Monuments historiques...mais il me semble, considérant que la solution existe avec le passage par Ainay-la forêt de Tronçais, qu’un arrêté municipal ou préfectoral limitant l’accès à cette partie du canton serait une promesse d’économies futures et ne gênerait en rien l’activité rurale.

 

Boutillon3-

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by olivier Trotignon - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Petit-Desrues Laurent 09/09/2011 15:13


Hélàs beaucoup d'ouvrage sont dans ce cas, je connais moi même un pont à la Chapelle Hugon, sur le lieu dit "Trézy" (lieu au combien important dans l'histoire de la métallurgie) qui connait le même
sort, puissions nous les préserver!


olivier Trotignon 10/09/2011 19:46



Vérification faite, c'est un pont qui dépend du Conseil Général.



Bé@ 25/07/2011 10:36


iL FAut venger la pierre qui se fait attaquer par le béton !


olivier Trotignon 25/07/2011 13:03



Pitié, pas la dynamite!



sirius 24/07/2011 13:25


Je comprends votre désarroi! Même au XIXème siècle, on construisant de beaux ponts de pierre qui mériteraient mieux que ce qui arrive à celui-ci. Par contre, je tiens à faire une petite mise au
point. Si les transporteurs (dont j'ai été, salarié ou "indépendant") refusent de prendre l'autoroute, il y a en général une bonne raison, c'est simplement parce que les tarifs sont calculés selon
la distance en ligne droite, et que les détours ne leur sont pas payés, que ce soit le carburant, le temps de conduite ou les péages autoroutiers!

Alors, tant que le client continuera à imposer des prix souvent en-dessous du prix de revient, il ne faudra pas se plaindre que les camions circulent sur les axes secondaires, souvent à des
vitesses excessives!


olivier Trotignon 25/07/2011 13:09



Totalement d'accord avec votre commentaire, la gratuité des autoroutes pour les camions règlerait beaucoup de problèmes (encombrements, sécurité...)


Un jour viendra où un de ces camions devra croiser une remorque de paille ou autre, et aucun des deux conducteurs n'aura la place de manœuvrer.



Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire