Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 20:16

castors-Cortel

C’est dans des circonstances compliquées par la montée des eaux de la rivière que j’ai été constater que les castors de Drevant, auxquels un article avait été consacré sur ce blog il y a quelques mois, poursuivaient leur reconquête du Cher.

Observée pour la première fois sur le site des anciennes sablières de Vougon où, selon les agents de l’ONC, une colonie se seraient fixée, la présence des castors avait été repérée plus haut en amont, entre les ponts de Drevant et de la Tranchasse.

La limite du pont-canal avait dû déjà être dépassée par quelques individus car on remarquait depuis deux ans, sur les berges, de rares tiges de saules coupées par les rongeurs. C’est une nouvelle étape qui a été franchie cet automne lorsque que des traces de plus en plus nombreuses ont montré que les animaux s’étaient déplacés sur un autre site d’anciennes gravières, au lieu-dit “Cortel”, sur les communes de Coust et d’Ainay-le-Vieil. Comme à Vougon et à Drevant, des troncs saules de plus de 15 cms de diamètre sont taillés en pointe de crayon, les écorces sont rongées et les branches secondaires sont sectionnées et déplacées, ce qui peut indiquer la présence d’un habitat proche.

Rappelons que le retour du castor ne doit rien au hasard. Les rives de la rivières sont abandonnées par endroits depuis des années, et beaucoup de propriétaires n’entretiennent plus leurs parcelles. Le résultat est une prolifération d’une ripisylve dont les espèces ligneuses à croissance rapide servent de garde-manger pour les castors. 

Si notre population poursuit sa progression vers le sud à ce rythme, on peut estimer qu’elle pourrait atteindre les anciennes sablières de Nassigny, dans l’Allier, d’ici une quinzaine d’années. Des hectares et des hectares de bras morts et de végétation sauvage pourraient fournir un habitat idéal pour ces mammifères.

Lors de la brève sortie de cet après-midi, ce ne sont pas des castors, mais des cygnes (sauvages?) qui évoluaient sur la rivière et que j’ai à peine eu le temps de prendre en photo avant qu’ils ne s’éloignent.
cygnes-Cher 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier Trotignon - dans faune
commenter cet article

commentaires

sirius 20/01/2010 08:26


Il y a 20 ans, les castors en Loire étaient considérées comme une rareté. Aujourd'hui, ils font à nouveau partie intégrante du biotope. Je dis bien "à nouveau" car, contrairement au ragondin
importé d'Argentine vers 1850 pour sa fourrure, il est bien natif de chez nous.

Après la Loire, il est donc logique que le Cher soit à son tour recolonisé.

Ce qui serait sympa, c'est que la Loutre fasse le voyage inverse, redescendant de Sidiailles vers l'aval du bassin!


olivier Trotignon 20/01/2010 17:49


Le rapprochement est troublant car, il y a quelques années, juste à l'endroit décrit dans l'article, j'ai aperçu "quelque chose" d'insolite. Le temps de sortir mes jumelles, les bêtes avaient
plongé sous une souche de chêne. Je ne peux affirmer qu'il s'agissait de loutres, mais je suis sûr de n'avoir jamais vu de telles bestioles auparavant.


Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire