Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 09:55

 

aigle1

L’affaire se passe en 1979. A l’époque, je faisais encore partie de l’équipe qui s’occupait du déblaiement, (un peu) de la fouille et de la consolidation des ruines du château de Montrond. Les chantiers se déroulaient pendant les vacances scolaires et le site était ouvert à tous vents toute l’année, libre aux gens du cru de venir s’y détendre à tout moment, seuls ou avec quelques bénévoles, sans rien avoir à demander à personne.

C’est ainsi qu’un samedi après-midi, seul sur le site et muni d’un pic et d’une pelle, je poursuivais le déblaiement d’un mur chemisant le pied du donjon de la forteresse. Le chantier de Pâques, quelques temps avant, avait déjà bien entamé ce secteur. Parmi les découvertes notables figurait une splendide tête de griffon, une des plus belles sculptures alors trouvées sur place, qui, une fois lavée et brossée, avait rejoint les vitrines du musée de Saint-Amand-Montrond. 

aigle3

Le remblais, composé de terre rapportée et de déchets de démolition du château, n’était pas à proprement parler une couche archéologique, mais pouvait contenir de très belles pierres de taille utiles pour les restaurations à venir. Les racines des arbres fouillaient profondément la zone et c’est en tentant d’en arracher un rideau qui gênait le front de fouille que je fis dégringoler tout un pan de remblais très meuble, découvrant du même coup, et le terme de stupéfaction est un euphémisme, la silhouette d’un oiseau acéphale aux ailes largement ouvertes, au fond de la tranchée.

Un peu pris au dépourvu, il faut bien l’avouer, par l’importance de la découverte, et incapable de mettre seul la pierre à l’abri, je courrais chercher l’aide de mon camarade J.C.L., alors employé au Musée Saint-Vic, qui téléphona à un journaliste qui vint sur l’heure photographier la bête et donna même un coup de main pour charger la pierre -une quatrième personne ayant proposé son aide entre temps- dans le coffre d’une camionnette. Nous descendîmes l’oiseau au musée pour le mettre en sécurité et surtout vérifier sur place l’idée qui avait germé en voyant la sculpture décapitée: la tête de griffon était-elle celle de notre volatile?

Je me souviens encore du silence respectueux et un peu tendu quand JCL, ayant ouvert la vitrine et rapporté la tête de griffon, l’essaya sur le cou de la statue encore dans la voiture et que pour la première fois depuis des dizaines d’années, l’aigle de Montrond put être vu dans sa totalité par quatre témoins assez émus par l’évènement qu’ils venaient de vivre.

Dans les mois qui suivirent, la tête et différents fragments fragilisés par l’action des racines furent recollés par un artisan local. L’aigle est depuis visible dans la salle d’exposition du musée Saint-Vic et demeure à ce jour la plus belle sculpture découverte dans les ruines de Montrond. Postérité improbable mais hélas ô combien bien réelle, Ie volatile a même été cloné en la figure d’un autre aigle, scellé dans le bassin du jardin du musée, qui pissotte un petit jet d’eau prostatique ravitaillant en oxygène appauvri les quelques poissons rouges de service, initiative d’une prétention sur laquelle je préfère taire mes sentiments.

Il reste que l’aigle de Montrond n’a pas livré tous ses secrets. Son emplacement d’origine nous est totalement inconnu. Placé au dessus d’une porte ou d’une cheminée, il a été déposé par les démolisseurs du XVIIIe ou XIXe siècle, qui ont certainement eu le projet de le revendre ou de le reposer quelque part dans Saint-Amand. Son emplacement -à l’extérieur du donjon, posé proprement sur le sol prêt à être emporté, prouve que les pillards ont changé d’avis et ont décidé de l’abandonner sur place.

S’agit-il, comme on l’affirme avec un certain orgueil, de l’”aigle de Condé”? Objectivement, un prince de sang royal comme le Grand Condé, propriétaire de Montrond jusqu’à la Fronde, se serait-il reconnu dans cette sculpture pataude, œuvre d’un sculpteur local, qui, pauvre homme, n’avait certainement jamais vu un aigle de sa vie? On peut penser que la statue, de facture récente, a dû être commandée, comme d’autres, à un atelier de tailleurs de pierre dont le style d’exécution, à défaut d’être académique, a le mérite de la sincérité. Je laisse au lecteur le soin de l’imaginer là où bon lui semblera, dans cette immense forteresse et résidence princière et l’invite à aller, ou retourner la voir, au musée Saint-Vic de Saint-Amand-Montrond.

 

aigle2

 

The Montrond castle's eagle

 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier Trotignon - dans période moderne
commenter cet article

commentaires

dany le du 24/06/2010 08:21


Vous l'avez lue et avez eu l'info, c'était le but.
Si vos lecteurs en ont eu connaissance, tant mieux.
Je ne m'adresse pas qu'aux "stars" du Net et j'aime bien ces blogs de passionnés, même s'ils n'ont pas beaucoup de lecteurs.
Cordialement
DLD


Dany Le Du 22/06/2010 21:39


PRÉHISTOIRE ET ASTRONOMIE.

Pour son 20° anniversaire, le Festival d'Astronomie de Fleurance qui se déroulera dans le Gers du 7 au 13 Aôut 2010 abordera, aussi, la question de l’évolution du BIG BANG À L'HOMME. Deux
conférences seront consacrés aux origines de la vie et à la préhistoire.

Le samedi 7 aôut à 21h Les origines de la vie.
La pensée de Darwin : permanence et métamorphose d'un héritage par Jean-Claude AMEISEN

Le samedi 7 aôut à 22h Les origines de l’homme
La paléoanthropologie éclaire aussi notre avenir par Pascal PICQ Paléoanthropologue,
Consultez le programme sur http://www.fermedesetoiles.com

Nous espérons vous y retrouver et si vous pensez que ce programme est susceptible d'intéresser vos amis, nous vous remerçions de bien vouloir leur faire suivre l'info.

Cordialement
Dany Le Du / La Ferme des Étoiles


olivier Trotignon 24/06/2010 08:11



Je ne peux vous garantir le succès de votre réclame, mon blog n'ayant pas une grande fréquentation.


Une bien belle science que la vôtre!


 



sirius 11/04/2010 09:03


Superbe histoire que elle de cet aigle! Je relève au passage la compassion que vous semblez éprouver pour les poissons de cette fontaine...


Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire