Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 10:31


Voici une pièce qui, même si elle n’a pas été trouvée à Meslon même, mérite d’être présentée ici car, à notre connaissance, son inventeur (qui n’était ni préhistorien ni archéologue) l’a découverte près du village d’Ainay-le-Vieil il y a plus d’une trentaine d’années. Ignorant complètement le lieu exact de la trouvaille, il n’est pas possible de préciser plus l’environnement de cet objet, isolé, ou ramassé sur le site d’un ancien habitat néolithique.

Cette belle lame de hache en silex mesure environ 18 cms pour une épaisseur maximale de 4 cms. Sa matière d’origine est inconnue dans le Berry du sud, et se rapproche plutôt des produits des gisements de silex du Blésois. Seul le talon porte encore des traces de taille du bloc de matière d’origine, toute la surface de l’objet étant polie par un travail très fin. On observe une particularité assez remarquable: cette lame de hache n’a manifestement jamais servi, comme plusieurs autres trouvées dans la région, taillées dans le même silex et présentant la même symétrie dans les proportions. 

Sans chercher à ouvrir un interminable débat sur la fonction des haches polies au néolithique, il semble tout de même que plusieurs découvertes locales laissent penser que certaines pierres avaient une autre finalité (monnaie? culte? objets ornementaux?) que le simple abattage d’arbres pour les habitants de la région à la fin de la période préhistorique.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier Trotignon - dans préhistoire
commenter cet article

commentaires

Bé@ 19/01/2010 12:00


Oui, on peut se le demander, mais on peut se demander bien d'autres choses aussi. On ne procède pour l'instant que par hypothèses...Un colloque sur le thème serait bien avisé.
Bonne fin de semaine et merci pour les réponses. (Ma cousine est passée voir ton blog sur les ânes, que je lui avais recommande, et elle a adoré -elle a un faible, ceci dit, pour celui du Poitou).


Bé@ 15/01/2010 11:54


Certes il y en a toujours eu de funéraires, mais les outils/armes trouvés hors de proximité d'un corps n'ont sûrement pas eu cette vocation. J'imagine que tu as lu "Les guerres préhistoriques" de
Lawrenc H. Keeley. Mon frère me l'a prêté et c'est très instructif.


olivier Trotignon 17/01/2010 13:02


C'est exact, mais on peut aussi se demander s'il ne s'agit pas de tombes détruites par les travaux agricoles dont la seule trace pourrait être ces possibles haches votives. Dans le secteur sur
lequel je travaille, on n'a identifié qu'une seule sépulture, découverte par hasard. Or, il y a plusieurs campements attestés, donc des centaines d'habitants morts et enterrés, qui ont bien dû être
inhumés. Ces haches peuvent représenter un fossile directeur précieux pour localiser les zones tumulaires.


Bé@ 14/01/2010 10:26


Et pourquoi pas la guerre, ou le débit de petit bois ? Et si les "fabriquants" de ces outils en avaient gardé un certain nombre non encore utilisé, qu'ils présentaient, comme cela se fait de nos
jours, aux acheteurs/troqueurs potentiels ? Certains silex ont pu être utilisés pour racler l'aubier ou hâcher des herbes. Mais je me disperse et j'oublie que j'ai affaire à un spécialiste.
En tout cas, celui-ci est d'une grande beauté.


olivier Trotignon 15/01/2010 06:34


Toute forme d'utilisation aurait laissé des traces. On pense aussi à des offrandes funéraires. Des haches magnifiques ont été trouvées dans des tombes néolithiques.


vivien 12/01/2010 09:58


bjr,
Nous venons de découvrir un biface polie similaire de 22cm...pierre de mm couleur. Par contre c'est en Picardie dans un lieu plutot forestier. Etes vous sur que cette pierre polie date du
néolithique?

PS: Félicitation pour votre blog.


olivier Trotignon 13/01/2010 22:27


Indiscutablement. En Europe, il n'y a qu'à cette période qu'on a travaillé la pierre de cette manière. Dans la zone Pacifique, il existe des pratiques beaucoup plus tardives.
Merci pour votre visite et votre intérêt pour l'archéologie,
cordialement,
O.T. 


Sirius 08/11/2009 19:15


Avez-vous une idée du temps que demandait la confection d'un tel outil? La forme arrondie du l'arête tranchante permettait-elle à l'outil d'être réellement efficace?

Aujourd'hui, on trouve une hachette emmanchée pour une quinzaine d'Euros en libre-service de bricolage. Je sais qu'au début du XIXème siècle, les mineurs de fer du Berry-Nivernais n'avaient même
pas les moyens d'acheter leur pic, et le louaient à leur employeur. La valeur des outils a donc bien baissé!


olivier Trotignon 18/11/2009 21:47


Je suis incapable de vous répondre. Des expériences de reconstitution ont eu lieu et ont permis de retrouver toutes les étapes, du bouchardage de la roche brute à sa finition, mais j'ignore si les
archéologues actuels peuvent se mesurer aux artisans préhistoriques.
Des essais d'abattage d'arbres et de coupe de bois montrent que ces haches avaient une certaine efficacité.


Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire