Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 07:37



Chacun sait que la toponymie est une science auxiliaire précieuse pour l'historien, et que des découvertes archéologiques ont été réalisées en décryptant de simples noms de lieux.

Signalons ici deux toponymes qui portent des signatures antiques assez flagrantes, et confirmées par les observations sur le terrain. Le premier est le nom même de Meslon, construit sur la même racine que le nom Meillant (ou Châteaumeillant, depuis la construction d'une forteresse sur cet ancien oppidum au Moyen-âge). On pense assez naturellement à un ancien Mediolano gaulois, surtout si l'on se souvient des découvertes de tumuli réalisées au XIXe siècle dans les environs tout proches. La topographie (le croisement de deux vallées ou la confluence entre le ruisseau de Meslon et le Cher) peut suffire à expliquer ce terme.

Le second lieu, dont le nom me semble inspiré de l'Antiquité, quoique plus récente est Fontjouan, près de Meslon, dans lequel il me paraît possible de reconnaître un ancien Fons Jovis (la fontaine de Jupiter), assez proche dans sa genèse du Viljo de la forêt de Tronçais, que les érudits locaux traduisent en Villa Jovis (la maison, ou villa de Jupiter). Dans les deux cas on peut y observer des sources au débit puissant, et dans les deux cas le lien avec des sanctuaires des eaux est flagrant (structures d'un temple en forêt de Tronçais proches de la fontaine de Viljo et aqueduc reliant la fontaine de Meslon au concilabulum de Drevant). Viljo et Fontjouan évoquent une romanisation des cultes locaux, en mettant sous le vocable de Jupiter des structures cultuelles probablement antérieures à l'occupation romaine.

Il me semblerait très intéressant, en cas de rénovation de la source de Meslon, de profiter des travaux pour effectuer un sondage dans le périmètre, pour s'assurer qu'aucune structure gallo-romaine ne soit abîmée à cette occasion, et de rechercher sur la vallée du Chignon, d'où parait provenir le deuxième aqueduc qui alimentait Drevant, si aucun toponyme d'origine antique ne pourrait permettre de situer la prise d'eau de ce second ouvrage.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier Trotignon - dans antiquité
commenter cet article

commentaires

Courtaud 13/10/2008 21:35

2e aqueduc de Drevant ?
Il n'y a pas photo pour celui venant de Meslon. Pour le second, je ne voyais pas comment on pouvait trouver la pente pour aller du Chignon à Drevant, sachant que du Chignon on monte à Colombiers avant de redescendre sur Drevant. Théorie cassée puisqu'il a été retrouvé derrière le nouveau lotissement des "Combrettes" un aqueduc (celui dont nous avons une portion à la Maison du Patrimoine). Quelle explication donnée maintenant ?

olivier Trotignon 10/03/2009 20:32


J'imagine que l'orientation du conduit a été relevée avec soin au moment de la découverte. Il faudrait poser la question à un géomètre pour connaître avec exactitude les niveaux de terrain.
A ce propos, il y a exactement le phénomène inverse en bas de la ferme de la Grange cornue. Là, le sol est trop bas pour l'aqueduc de Meslon. Un aménagement en conduite aérienne doit être envisagée
pour rattraper la côte de la Tranchasse.
On connaît des aqueducs souterrains creusés dans la roche pour franchir des collines. Peut-être celui de Colombiers était-il très profond au nord du village? 


Présentation

  • : Le livre de Meslon
  • Le livre de Meslon
  • : étude de l'environnement archéologique, historique et naturel d'un lieu-dit en vallée du Cher.
  • Contact

visites


Visitor Map
Create your own visitor map!

 

  39600 visiteurs sont venus se promener autour de Meslon. Merci de leur visite!

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au Moyen-âge.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme;
- maisons-closes et prostitution en Berry avant 1946 (conférence déconseillée à un public mineur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr (#=@ / pour limiter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

NON aux éoliennes géantes


Non aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles en Berry du Sud!
Investissons dans des micro-centrales hydroélectriques sur les cours d'eau de la région.

Berry Médiéval

BM LOGO

Mon blog principal, consacré à l'histoire et au patrimoine du Berry et du Bourbonnais au Moyen-âge.

Les ânes de Meslon


Meslon est, en plus de son aspect historique et patrimonial, un lieu d'élevage d'ânes Grand Noir du Berry, qui portent ce toponyme comme affixe. Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant: 
les ânes de Meslon

Histoire et cartes postales

paysan-ruthène

 

Mon nouveau blog, orienté sur le partage de photos et cartes postales anciennes pouvant être utiles à l'historien. Des photographies récentes illustrent des évènements contemporains.

A consulter sur le lien suivant:

Cartes postales et photographies pour l'Histoire